Tous les articles par ensemblevenissieux

Hier, au conseil municipal

Savez-vous ce qui se passe au conseil municipal de Vénissieux lorsqu’un élu pose une question au maire ?

Pas une question politique compliquée ou qui demande des recherches techniques, non.

Une réponse toute simple, toute bête : “Quel est le chiffre en bas de votre fiche de paie, madame le maire ?

Que se passe t il ?

Rien, pas de réponse, nada, que tchi !

Nous avons en effet profité d’un rapport qui permettra à la majorité de Vénissieux d’augmenter les indemnités des élus pour nous étonner du fait que madame le maire se faisait rembourser ses hamburgers chez Mc Donald’s.

Continuer la lecture de Hier, au conseil municipal

conseil du 09/10/17  – Garanties d’emprunts pour les logements sociaux

Anne-Cécile Groléas

On sait depuis les album de lucky luke, qu’il ne faut pas tirer sur le pianiste. Il fait de son mieux. !

On imagine que les services municipaux font aussi de leur mieux dans le cadre des décisions prises par votre majorité.

Mais tout de même…

Sur 6 délibérations concernant la construction de logements, 4 sont des corrections.

Pire,  il aura fallu 3 délibérations pour permettre la vente d’un appartement situé 251 route de Vienne !

Cela fait beaucoup de papier, beaucoup d’énergie, beaucoup de temps dépensés inutilement.

Et en plus, cela donne à votre opposition l’occasion de dire à nouveau les raisons de son profond désaccord avec votre politique en matière de logement.

Depuis 2014, nous ne cessons de vous alerter.

Avec plus de 50% de logement sociaux, Vénissieux est en passe de devenir un ghetto.

Dans certains quartier, ce pourcentage culmine à 80% !

Les politiques de peuplement sont illisibles et nous attendons toujours les critères d’attribution de la sacoviv.

Dans le même temps, notre commune doit se développer et se renouveler.

Nous ne pensons pas, à la différence de Monsieur Girard, qu’il faille arrêter de construire. Cette position est celle d’un conservateur qui ne se soucie pas de la demande de logement

Il faut donc construire, mais comme aucun promoteur n’a envie d’investir à Vénissieux, vous recourez à la technique de la VEFA

Vous faites construire des immeubles par des promoteurs et vous subventionnez ensuite le rachat des appartements par des bailleurs sociaux.

Rien qu’à ce conseil, ce sont 145 nouveaux logements sociaux qui seront construits ! Cela n’a pas de sens. Vous ajoutez de la misère à la misère

Depuis 2014, notre groupe Ensemble pour Vénissieux vous a fait part de ses propositions.

Il faut rendre les critères d’attribution transparents

il faut cesser tout nouvelle construction de logement social dans les quartiers qui en sont plus que majoritairement pourvus

il faut demander au Grand Lyon de faire pression sur les promoteurs pour construire de l’accession et du logement en locatif libre à Vénissieux.

Mais vous ne nous entendez pas et vous continuez votre fuite en avant.

Le drame dans cette affaire, c’est que ce ne sont pas les vénissians d’aujourd’hui qui en feront les frais.

En matière d’urbanisme, les erreurs se constatent à 20 ou 30 ans plus tard

Vos décisions engagent notre commune pour les décennie à venir.

Mais là encore, vous vous en fichez, vous ne serez plus là pour regretter vos erreurs.

conseil du 09/10/17 –  fichier commun demande de logement sociaux

Madame le Maire,

Le fichier commun de la demande du logement social est une avancée importante pour le service rendu aux demandeurs de logements.

Avant 2012, pour avoir une chance d’obtenir un logement social, il fallait déposer chaque année un dossier chez tous les bailleurs, et dans tous les CCAS des communes.

Un vrai parcours du combattant imposé à ceux qui sont déjà en situation de fragilité.

Avec le fichier unique, il suffit de déposer un seul dossier et d’indiquer dans quelles commune on souhaite habiter.

C’est un progrès considérable qui montre que la mutualisation et la création de guichet unique est une amélioration certaine pour les habitants.

Notre groupe Ensemble pour Vénissieux se réjouit de son succès et de la simplification qu’il apporte aux demandeurs de logement sociaux qui n’ont pas à multiplier les demandes puisque celles ci sont transmises aux autres bailleurs sociaux.

Sur Venissieux près de 25% des logements sociaux sont détenus par la SACOVIV qui a un lien organique avec la municipalité et c’est à ce titre que notre groupe a déjà demandé, sans obtenir de réponse, quels étaient les critères d’attribution des logements par la SACOVIV.

Nous ne doutons pas que les attributions sont faites en conformité avec ces critères mais il serait plus clair si nous en partagions la connaissance plutôt que de laisser enfler les rumeurs.

Alors encore une fois Madame le Maire, Monsieur le président, notre groupe Ensemble pour Vénissieux demande à ce que les critères d’attribution de la SACOVIV des logements sociaux soient communiqués à tous les élus de tous les groupes.

Par ailleurs notre groupe Ensemble pour Vénissieux demande à ce que l’usage fait par la Mairie des logements qui lui sont attribués en direct du fait des garanties que notre ville apporte aux constructeurs soit publiée au conseil municipal.

Là encore cette obscurité laisse penser le pire alors que nous ne doutons pas de la rigueur avec laquelle ces attributions sont faites.

conseil du 09/10/17 – indemnités de fonction

Anne Cécile Groléas

Madame le maire,

Parmi les raisons qui peuvent expliquer la méfiance des français vis à vis de la classe politique, je pense que nous tomberons d’accord sur un constat :  L’administration ne parle pas le même langage que Monsieur et Madame Tout-le-monde.

Nous examinons ce soir un rapport intitulé  : “Modification de la délibération n°3 du conseil municipal du 12 novembre 2015 relative à l’indemnité des titulaires des mandats locaux”

Ce rapport parle d’indice brut terminal, de la circulaire E-2017-12, du décret 82-1105, de l’article L 2123-20 du CGCT

On voudrait rendre ce rapport incompréhensible, on ne s’y prendrait pas autrement.

Le sujet est pourtant simple.

Les élus locaux de la majorité reçoivent chaque mois une indemnité, une somme d’argent, pour la mission qu’ils accomplissent.

Et c’est tout à fait normal.

Ceux qui sont contre ces indemnités sont des populistes qu’il faut dénoncer.

Le montant maximum de ces indemnités est fixé par l’état.

Vous vous êtes rendu compte que vous pouviez payer un peu plus les élus de la majorité et vous proposez  donc au conseil d’augmenter ces indemnités.

Le rapport aurait donc pu s’intituler : “augmentation de la rémunération du maire et des élus de la majorité”. c’eut été plus clair !

Sur le fond, vous vous en doutez, notre groupe Ensemble pour Vénissieux n’est  pas d’accord.

Connaissant l’état des finances de la mairie, et aussi l’image que donne une telle augmentation nous n’aurions pas fait la même choix.

Les habitants de vénissieux font partie des plus modestes de l’agglomération, mais leur élus s’augmentent dès qu’ils le peuvent…  

Vous conviendrez que le message n’est pas des plus judicieux !

Mais notre groupe Ensemble pour Vénissieux ne pourra que se plier à votre décision majoritaire.

En revanche, en tant que conseillers municipaux, nous pensons que nous avons droit à deux réponses toutes simples à deux questions précises que nous sommes nombreux à nous poser.

Deux réponses qui ne nécessitent aucune fiche, Madame le maire, aucune préparation de la part de votre cabinet.

Premièrement, quelle est la somme qui est indiquée en bas de votre fiche de paie chaque mois ? Cette question est simple et je suis certaine que vous pourrez y répondre immédiatement.

Deuxièmement, selon vous à partir de quel montant de salaire payé par la mairie devient il indécent de se faire rembourser ses menues dépenses, comme ses repas pris sur le pouce dans une enseigne américaine bien connue ?

Il est tout à fait normal qu’un salarié se fasse rembourser ses frais de mission, surtout quand il ne dispose que d’un petit salaire.

Mais que pensez vous d’un cadre ou d’un dirigeant qui se ferait rembourser son sandwich et son café ?

Ces questions sont simples, nous espérons que vous saurez y répondre simplement.

Nous  voterons bien évidemment contre ce rapport.