Tous les articles par ensemblevenissieux

Un joyeux bordel*

 

VénissieuxInfos

Le premier conseil municipal après les élections législatives devait être l’occasion de réflexions et d’échanges entre les différents groupes politiques.

C’est du moins ce que nous avions préparé avec sérieux pour interpeller madame le maire sur son score particulièrement faible à Vénissieux.

Nous considérons en effet qu’avec seulement 1924 voix sur 30 712 inscrits pour une population de 62 575 habitants, c’est la question de la légitimité même de Michèle Picard qui est aujourd’hui posée.

Mais ce débat n’a pas pu avoir lieu en raison des règlements de compte au sein du groupe de Christophe Girard.

Ce dernier a décidé d’exclure de son groupe Nasser Djaidja, Saliha Mertani, idaya Said, après que Maurice Iacovella a annoncé qu’il ne siégerait plus dans aucune formation. Avec quatre élus en moins “Rassemblement pour Vénissieux” de Christophe Girard ne rassemble plus grand monde…

Ce débat n’a pas pu avoir lieu puisque Djillanie Benmabrouk a fait une longue intervention – sans aucun rapport avec l’ordre du jour – pour se plaindre des commentaires disgracieux dont il ferait l’objet sur facebook

Ce débat n’a pas pu avoir lieu puisqu’enfin des habitants ont manifesté pour dénoncer la décision de démolir  leur  immeuble situé rue E . Herriot sans aucune concertation.

Un conseil tout à fait désordonné que les maigres rappels à l’ordre du Maire n’ont pas permis de calmer

Vous pouvez lire nos interventions sur le tableau du personnel, l’agenda 21, ou la convention avec la métropole pour un pass cinéma en cliquant sur les liens

 

 

* Nous utilisons à dessein le mot “Bordel”, non pas dans son sens premier (un lieu de prostitution), mais dans son sens figuré, et très familier pour définir un lieu où règne un grand désordre matériel ou non ; du tapage... 
“Y en a trop qui foutent le bordel" (Céline, Mort à crédit)

conseil du 26/06/17 – tableau du personnel

Tableau du personnel – Pascal Dureau

Madame le Maire, mesdames et messieurs les élus, mesdames et messieurs.

Ce rapport 17 nous a plongé dans une perplexité sans fin.

Notre ville va embaucher une psychologue diplômée Bac plus 5 ayant fait ses preuves pour réduire les risques psychosociaux parmi le personnel de la Mairie.

Bien sûr nous voyons chaque jour les dégâts humains d’une gestion inhumaine.

Bien sûr les choix d’encadrement que vous avez fait privilégiant l’appartenance politique à la compétence aggravée du peu d’investissement des élus majoritaires et de leur manque de travail, ont des conséquences directes.

De là à reconnaître votre échec par cette embauche la situation doit être encore plus grave que nous ne le pensions.

Car en effet il s’agit d’une mesure cache misère pour justifier d’une action que vous n’avez pas, une excuse pour les prochaines faillites personnelles que génère votre administration !

Votre psychologue pourra t elle vous dire librement toute la souffrance générée pour autant elle n’aura jamais la confiance de ceux qu’elle est censée aider !!!!!

Au lieu de tenter de dissimuler votre inaction et faire semblant d’agir, vous pourriez agir différemment.

Nous proposons au conseil qu’il offre des “chèques psychologues” pour que les employés en souffrance puissent choisir le psychologue de leur choix car le soin nécessite le libre choix, la pleine confiance et l’assurance de la confidentialité du colloque singulier.

conseil du 26/06/17 – Nouvel Agenda 21 de Vénissieux

Nouvel Agenda 21 de Vénissieux , humaine et durable, solidaire et citoyenne

Ibus mo quia consediti rem nonsed quae quiderc ilibusam to cuptatem quis nonoseror aut quiam aci rate evenimpor in entem ex esti sitae….

je ne sais pas pour vous, mais, moi  je n’ai rien compris ..ou plutôt si,

Madame le maire vous nous demandez de valider un texte qui n’est pas écrit en français,

C’est assez curieux comme procédé, vous faites valider par le conseil municipal du faux texte, et ensuite vous rédigerez ce que bon vous semblera.

Vous nous demandez de valider un bon à tirer “en blanc”, c’est étrange

Mais rien dit que la page deux de cet édito, ne servira pas de propagande politique comme les nombreux outils mis à votre disposition et payés avec l’argent de nos impôts

Au delà des questions de forme et de méthode, Vous proposez un plan d’action en dernière page de votre agenda 21 avec des enjeux pour agir face au changements climatiques

Quelques unes de ces actions ont retenu toute notre attention :

Poursuivre la formation des agents de la ville aux pratiques durables, c’est une très bonne chose, nous verrons au rapport 17 que vous recrutez un psychologue tellement votre personnel est en souffrance

Comment allez vous convaincre vos agents du bien fondé de cette action alors que le mal être au travail est prégnant et que l’absentéisme explose?

Inciter aux déplacements doux : Est ce à croire que vous allez réussir à convaincre JC Decaux qui fait de très bonnes recettes à Vénissieux, avec ses panneaux publicitaire d’implanter 2 ou 3 stations Vélo’V à Vénissieux ?

Sensibiliser aux  alternatives à la voiture individuelle: La ville de Vénissieux avait acheté des vélos à assistance électrique,  Pouvez vous nous dire si ces vélos ont été utilisés? Avez vous un bilan? Ces vélos sont ils toujours en services pour les agents de la ville et les élus? Vont ils être vendus?

Bref nous pourrions citer encore quelques une de vos actions,  comme le passage au LED dans les bâtiments publics ou le raccordement au fabuleux réseau de chaleur, qui à laissé les familles du Charréard et des Minguettes dans un froid glacial cet hiver et  dont vous ne vantez plus les mérite depuis qu’il a été baptisé Métropole Energie

Par contre nous n’avons pas lu, la dématérialisation des délibérations du conseil municipal. En clair, nous vous proposons de  mettre  en place dès demain,les délibérations et vos nombreuses invitations sous format informatique ?

une action très simple à mettre en place, efficace et une économie une certaine de ramette de papier

Finalement toutes ces actions sont assez banales et on se demande pourquoi cette lenteur dans la mise en place, puisque vous êtes élus depuis toujours?

conseil du 26/06/17 – Convention avec la métropole pour le Pass Culture /Cinéma

Convention avec la métropole pour le Pass Culture /Cinéma – Cécile Groléas

Madame le Maire

Comme beaucoup d’entre nous ici, vous avez sans doute une carte vous permettant de gagner des points lorsque vous faites vos courses à Carrefour ou ailleurs.

Le principe des cartes de fidélité s’est peu à peu étendue au cours des années.

D’abord orientée en direction des touristes des “villes centre” les “City Pass” vont progressivement devenir des” cartes usagers” de l’ensemble des services publics des collectivités des agglomérations

Un touriste de passage dans le Grand Lyon peut aujourd’hui grâce à une seule carte visiter plusieurs musées, se déplacer dans les transports en commun, emprunter un Velov ou bénéficier d’offres promotionnelles.

Ce qui est aujourd’hui réservé aux touristes sera demain généralisé à l’ensemble des grands Lyonnais.

Demain  l’habitant de Vénissieux pourra emprunter des livres dans une bibliothèque à Lyon, aller à la piscine à Bron, visitez indifféremment le musée des Beaux-Arts ou le Musée des Confluences, louer une voiture en libre-service et payer la cantine de ses enfants à l’école primaire comme au collège grâce à une seule carte, grâce à un seul compte.

Une telle organisation permettra d’améliorer grandement le service public rendu aux habitants tout en optimisant l’usage des équipements métropolitains et municipaux.

Mais pour atteindre cet objectif il convient tout d’abord de réaliser un important travail de rapprochement de l’ensemble des systèmes d’information présents dans le Grand Lyon.

C’est le sens du vaste projet sur lequel travaille actuellement le service métropolitain, il  a pour objectif de rassembler l’ensemble des offres de services des 59 communes et de la métropole dans une seule carte.

Pour cela il est nécessaire de trouver les synergies entre les mairies et la métropole afin de proposer  à chaque grand lyonnais une  carte unique.

Ce projet nécessite l’intégration de tous les systèmes d’information municipaux et métropolitain il s’agit donc d’une démarche de très grande intégration  de  l’ensemble des services publics locaux.

Cette  délibération s’inscrit dans ce mouvement même s’il ne s’agit pour l’instant que de permettre à la régie du cinéma de récupérer les sommes dues par la métropole correspondant aux spectateurs grands lyonnais qui fréquenteront notre salle.

Mais ce rapport nous permet de vous poser une question concernant l’avancée du pacte de cohérence métropolitain et notamment l’intégration des systèmes d’information de la ville de Vénissieux avec ceux de la métropole.

Nous savons que la ville de Vénissieux à délégué son système d’information et l’ensemble de son informatique au syndicat le sitiv.

Cette situation ne risque-t-elle pas de compliquer le processus d’intégration en introduisant un acteur supplémentaire ?

Pouvez nous rassurer sur ce point ?