Archives de catégorie : Ensemble pour Vénissieux

Conseil municipal, encore un….mais rien ne change !

 

Le conseil municipal de Vénissieux c’était ce lundi 29 juin.

43 rapports au menu, rien que ça !

 Alors que le monde traverse une période difficile en subissant les crises économiques, sociales et sanitaires, à Vénissieux rien ne change, comme si tout était comme avant la COVID. Pourtant, nos habitudes ont changé, mais pas celles de l’équipe municipale…

Si tout de même, ils ne nous ont pas coupé le micro… et Sandrine Picot a quitté la majorité municipale pour nous rejoindre ! bienvenue !!

Sinon l’arrogance, la suffisance et l’irrespect demeurent leur marque de fabrique, jusqu’à me traiter de menteur, parce qui ils sont à court d’argument. L’insulte et l’invective restent l’arme des faibles…

Je cite les propos de Monsieur Pierre Alain Millet vice maire :  » M.Ben khelifa qui répète comme chaque année les même mensonges « . Evidemment,  j ai répondu c’est même filmé..

Nous sommes intervenus sur 9 rapports.

Vénissieux n investit pas, les finances sont saines et  les caisses sont pleines alors que nous manquons d’infrastructures. Dans sa grande générosité , une aide de 15.000e, est accordée par la mairie à une coopérative de distribution de la presse « Oyé Distribution », la ou il faudrait un vrai coup de pouce pour préserver les emplois, la mairie est absente.

La dotation de la politique de le ville – puisque malheureusement, nous restons une ville défavorisée – il aurait été appréciable que les habitants soient associés aux choix sur les opérations de réalisation et de rénovation des équipements publics, mais la concertation n’est pas dans la culture de la mairie. Dommage !

Bientôt le quartier de la Pyramide aux Minguettes bénéficiera d’un équipement pluridisciplinaire, ce n’est pas un luxe mais une nécessité, car depuis l’incendie du centre commercial en 2018, ce quartier est abandonné. Cet équipement pourrait être un lieu d’accompagnement destiné aux habitants qui se retrouvent démunis face à la délinquance et aux multiples trafics. La prévention et la sécurité, encore des mots qui n’ont pas leur place à Vénissieux.

« Vénissieux aujourd’hui pour demain », c’est l’enveloppe de 300.000e destinée à aider les associations. Quels sont les critères pour en bénéficier ? Comment sont choisies les associations ? Pourquoi certaines et pas d’autres ? Nous n’avons pas eu de réponses, le flou demeure et la transparence est attendue.

Par contre, une satisfaction, l’association « la tête haute, je soutien Marin » n’a pas été oublié, il était temps parce que ce jeune homme, Marin,  mérite tous les honneurs et surtout, les honneurs de sa ville pour son courage et sa bravoure. Marin citoyen d’honneur de la ville de Vénissieux

« Le city Pass » permet aux habitants de Saint Fons – la commune voisine – de bénéficier de multiples activités culturelles et sportives. Une belle idée à dupliquer à Vénissieux, c’était une proposition de notre programme, mais qu’importe, si cela bénéficie à nos habitants, nous en serions ravis.

Cité éducative, un dispositif de la « Macronie » qui bénéficie à nos scolaires

« Si vous pensez que l’éducation coûte chère, essayer l’ignorance ». L’école, ne semble pas être une priorité pour la mairie, très peu de budget pour les activités scolaires, encore dommage !

Les décisions se prennent en vase clos, ce n’est pas un scoop, pourtant l’engagement du maire était de faire vivre la démocratie.  L’hégémonie et l’entre soi, définissent bien le mode de gouvernance de la mairie.  Re dommage !

Camille, Farid, Sandrine et Lotfi

 Intervention conseil municipale du 29 juin 2021

 Rapport 4, budget supplémentaire

 Madame le Maire, Mesdames et Messieurs,

Le compte administratif retrace toutes les écritures comptables de l’année écoulée, les recettes que la ville a perçues et les dépenses que votre majorité a engagé

Tout au long de ce rapport, vous nous expliquez que les dotations ont baissé, rien de nouveau dans votre discours, ni dans votre posture.

Je suis élu depuis 2008 et depuis 2008, j’entends le même discours avec les mêmes arguments.

Depuis 2008, j’entends : “l’Etat est méchant, il baisse les dotations”

C’est faux, que ce soit un gouvernement de droite ou de gauche, les dotations et les subventions pour les villes défavorisées comme Vénissieux et de surcroît éligibles à la dotation de la politique de la ville, ne baissent pas

Les dotations ne baissent pas non plus pour les villes qui sont des cités dortoirs, les villes ou les mairies n’ investissent pas, les villes où le taux de chômage explose, les villes où le taux de pauvreté est supérieur à la moyenne nationale….et bien dans toutes ces villes, les dotations ne baissent pas, au pire elles stagnent au mieux elles augmentent.

Depuis 2008, j’entends : La métropole est méchante, depuis 2003 la taxe professionnelle a été supprimée et les recettes pour la ville ont chuté. En 2023 ça fera 20 ans que la taxe professionnelle aura été compensée par une péréquation faite entre ce que la ville de Vénissieux percevait avant 2003 et ce qu’elle perçoit à présent.

Vous arrivez, même à vous contredire, en indiquant dans votre rapport que la dotation de solidarité urbaine est gelée depuis 2013 et a progressé, depuis 2019…

Non, madame le maire, les dotations ne baissent pas, selon les documents fournis par vos services, au contraire les recettes augmentent grâce au bétonnage de la ville, pardon, je veux dire les nombreuses constructions nouvelles.

Je vais reprendre uniquement quelques éléments qui figurent dans votre délibération

La DSU et les compensations fiscales, puisque les autres subventions comme la QPV ou les subventions comme la DPV sont également en hausse.

La dotation de solidarité urbaine et de cohésion sociale progresse de 4.9%, cette dotation représente 50% des dotations perçues (page 4)

Les compensations fiscales, versées par l’Etat, au titre de la TF et de la TH, sont en hausse de + 11% (page 4)

Les impôts et taxe qui représentent 33% des recettes progressent de 4.2%

Donc, pas de baisse des dotations ni des subventions et hausse des taxes

Vous indiquez également que l’épargne brute se porte à merveille, elle atteint 17.9 million d’euros. Plus vulgairement, pour la compréhension de toutes et tous, Vénissieux pourrait financer une école sans avoir recours à l’emprunt.

Malheureusement, nous verrons dans les rapports 19, 20 et 21, que la mairie préfère modifier les périmètres scolaires que de construire une nouvelle école.

Entasser les gamins, plutôt que de leur offrir de meilleures conditions scolaires est aussi un choix politique et c’est le choix de la majorité municipale, mais pas le nôtre.

Un mot tout de même sur les dépenses de fonctionnement, dont vous avez promis la maîtrise, encore une fois, vos documents démontrent le contraire, la masse salariale représente toujours à 70% du budget communal et peut être qu’ il va falloir songer à mutualiser des compétences et optimiser vos services.

Vous pouvez toujours, vous targuer d’être les champions de la gestion, parce que vous remboursez l’emprunt et que la dette par habitant est faible, 621 euros / habitant, alors que cette dette par habitant s’élève à presque 1400 euros pour les villes entre 50 et 100.000 habitants, c’est juste logique, sans investissement, on ne comprendrait pas l’augmentation de la dette par habitant.

Après tout, madame le maire, vous avez bien raison de vous auto-féliciter parce que personne ne le fera pour vous !

Quoi que, je dois vous féliciter également parce que malgré vos discours offensifs et rebelles, vous avez respecté le contrat passé avec l’Etat sur la maîtrise de la dépense locale, même si c’est la crise sanitaire qui a obligé le gouvernement à suspendre cette mesure complètement absurde.

Madame le maire, comme nous vous l’avons déjà indiqué, notre population à besoin d’équipement de qualité, elle à besoin de loisir, elle à besoin d’aider sa jeunesse et nos aînés, elle besoin aussi de sérénité et de sécurité, mais ça vous ne voulez pas l’entendre.

Pourtant cette année de crise sanitaire qui nous a imposé un confinement aurait dû vous faire changer de trajectoire. Les vénissians ont besoin de respirer, ils ont besoin de verdure, d’espace de loisirs de qualité, ils ont besoin de se déplacer différemment en sécurité sur des vraies pistes cyclables et non pas des bandes cyclables.

Vénissieux à des besoins en commerces de proximité, qui doivent prendre le pas devant les grandes zones commerciales qui s’étendent à perte de vue sur le périphérique, comme Ikéa et Leroy Merlin, qui finalement, produisent une grosse activité économique pour leur tiroir-caisse, sans aucun profit pour les vénissians, à part la pollution visuelle et atmosphérique.

Madame le maire, Il y a un fossé entre vos projets, que sont “la course au bétonnage et la densification”, sans équipements publics et la préservation ou plutôt l’avènement d’un vrai cadre de vie ainsi que la préservation du peu de verdure qu il nous reste.

En résumé, Vénissieux n’est pas endettée, mais vous ne voulez pas emprunter pour améliorer notre cadre de vie, alors que les taux sont bas.

Vous ne voulez pas investir pour l’avenir de notre commune, vous préférez rembourser l’emprunt alors que vous pourriez construire des écoles et d’autres équipements publics.

Notre groupe ne peut approuver votre politique, qui manque d’ambition pour Vénissieux et sa population.

Nous voterons contre votre projet de budget supplémentaire

Rapport 5 développement économique,

Participation de la ville au capital de la société coopérative d’intérêt collectif

Madame le maire, Mesdames et Messieurs,

Nous sommes très heureux que des collectivités locales participent au capital de cette coopérative pour sauver des emplois et continuer une activité de distribution de la presse qui est indispensable pour faire vivre notre démocratie.

J’avoue avoir été agréablement surpris par le dernier paragraphe de votre délibération, je cite : Considérant que sur le territoire métropolitain, la presse d’information doit pouvoir être distribuée selon les modalités permettant d’en garantir l’indépendance et le pluralisme ainsi que le libre choix des administrés ….

Donc vous êtes pour le pluralisme de la presse et donc pour la démocratie et la liberté d’opinion, si j’ai bien compris

Alors madame le Maire, je pense que vous allez concrétiser vos écrits par des actes, comme celui d’ouvrir le conseil d’administration de votre journal Expression aux élus de l’opposition?

Ou encore, de désigner une présidente ou un président qui ne soit pas votre première adjointe ?

Ou encore nous donner le montant de la part salariale sur la subvention de 640.000€ que vous accordez à Expression ?

Ces questions, madame le Maire, je vous les ai posées par écrit deux fois et par oral lors du CM de février.

J’ai reçu une réponse de Madame Peytavin, votre première adjointe qui me demande de m’adresser à l’autre madame Peytavin, celle qui est présidente du conseil d’administration de votre journal personnel.

Madame le maire, votre réponse prêterait à sourire si ce n’était pas grotesque et irrespectueux, en plus de nous insulter publiquement, vous vous moquez de nous.

Alors, je profite de cette assemblée pour demander à Madame Yolande Peytavin, première adjointe et présidente du journal Expression de nous communiquer le montant de la part salariale sur la subvention accordée par la ville à la régie autonome personnalisée Expression

Je demande également à Madame Yolande Peytavin, première adjointe et présidente du journal Expression de nous communiquer l’ensemble des contrats de travail anonymisés des salariées du journal Expression.

Pour revenir sur la coopérative, je trouve dommage que cette dernière n’ait pas pu continuer son activité à Vénissieux, plutôt qu’à Chaponost.

Peut-être que la ville et la métropole auraient pu faire davantage qu’un chèque de 15000 euros ?

Même si ce geste est appréciable, il reste bien insuffisant, pour une ville comme la nôtre, ou le budget est à plus de 100 millions d’euros.

Rapport 9 Dotation politique de la ville

Madame le maire, Mesdames et Messieurs,

Vous nous demandez d’approuver la liste des dépenses que vous avez choisi dans le cadre du financement de la politique de la ville sur Venissieux par l’Etat. Bien évidemment, nous ne pouvons pas être contre des opérations de rénovation d’école ou d’équipements municipaux, néanmoins, nous nous interrogeons sur vos choix et vos méthodes.

Madame le Maire, avez-vous demandé aux habitants de choisir ? Les avez-vous concertés ?

Pourtant, vous n’avez pas arrêté de brandir la transparence et la concertation tout au long de votre campagne.

Je vous rappelle vos engagements :  16, 18, 19 et 20, vous souhaitez rassembler les Vénissians, développer les outils de démocratie, renforcer la proximité avec les élus…

Peut-être que vous considérez que la désignation de délégués de quartier est une réponse à ce que vous appelez la démocratie participative ?

Justement, un mot sur ce simulacre de démocratie que sont vos désignations de délégués de quartier.

Désignation, puisque nous attendons toujours la proclamation des suffrages obtenus par chaque candidat. Nous sommes curieux de savoir combien ont obtenu vos partisans qui sont présents dans l’ensemble des conseils de quartier, sauf peut-être, au conseil de quartier Charles Perraud ou il y avait 3 candidats pour 15 sièges.

Enfin, concernant les travaux sur les équipements publics, nous attendons toujours que vous nous présentiez un calendrier des travaux que vous comptez faire.

Par ailleurs, vous avez oublié la rénovation du toit de l’école Saint Exupéry qui avait pris l’eau en septembre 2020, ce qui a privé les élèves de plusieurs jours d’écoles et de cantines.

Rapport 11 commande publique

Madame le maire, Mesdames et Messieurs,

Dans le cadre de l’ANRU, vous avez décidé de lancer l’opération de construction d’un équipement pluridisciplinaire et c’est très bien.

Enfin, vous vous préoccupez du quartier de la Pyramide, il était temps….

Depuis l’incendie du centre commercial en 2018, rien n’a été fait, sauf la pharmacie qui a ouvert avec beaucoup de peine, presque un an après l’incendie.

Cet équipement pluridisciplinaire comprendra une bibliothèque, un espace polyvalent jeune, une salle pour le conseil de quartier, un pôle ressources numérique, des locaux pour le personnel, un espace vert accompagnement.

Il aurait été appréciable d’inclure dans votre projet un volet prévention pour lutter contre la drogue, contre les rodéos, contre les violences faites aux femmes, un espace qui accompagne dans la lutte contre l’ensemble de ces fléaux qui empoisonnent la vie de nos habitants.

Nous vous rappelons que cette proposition de lieu de vie dans chaque quartier figurait dans notre programme municipal :  Nous ouvrirons dans chaque quartier un lieu d’accueil pour aider les habitants dans leurs démarches…

Pour finir, sur la commande publique, madame le maire, nous vous avons écrit à plusieurs reprises pour vous demander de décaler les horaires de la commission d’appel d’ offre afin que les élus de l’opposition puissent siéger comme le prévoit la loi.

A ce jour nous n’avons pas reçu de réponse de votre part, ni de la part des groupes politiques qui composent votre majorité.

Vous continuez de tenir les commissions en matinée, donc sans la participation des élus de l’opposition.

Pourquoi tenir des commissions en matinée et pas en fin de journée ?

Vous invoquez une raison fallacieuse en prétextant que les fonctionnaires ne souhaitent pas finir tard le soir.

Vous faites porter le chapeau à vos services au lieu d’assumer votre choix de tenir cette commission, entre vous, en vase clos, sans la présence des élus de l’opposition.

Madame le maire, nous allons finir par croire que la commission d’appel d’ offre qui est une émanation du conseil municipal ne serait qu’une simple formalité administrative et peut-être même et que les marchés publics sont attribués à l’ avance? D ou l’absence de transparence ?

Rapport 15, Vie associative

 Madame le Maire, Mesdames et Messieurs,

Vous avez mis en place un Plan de soutien aux associations « Vénissieux Aujourd’hui pour demain » pour venir en aide aux associations que vous avez choisi, sans réelle transparence puisque vous avez refusé que les élus de l’opposition siègent dans ce comité de pilotage ou seuls vos partisans sont présents.

A ce jour, certaines associations choisies par la mairie ont bénéficié de deux subventions et d’autres n’auront rien….

Cependant, je note votre effort, vous accorderez 6000€ à l’association “ La tête haute, Je soutiens Marin”

Marin est un jeune venissian qui mérite tous les honneurs et surtout celui de sa ville. A ce jour, rien…Ni square, ni rue, ni place…Contrairement à Chaponost, ou la place Marin Sauvajon existe.

Il n’y a rien à Vénissieux qui rappelle cette histoire tragique qui a ému toute la France, jusqu’au président de la République, qui lui a décerné la légion d’honneur pour son courage et son acte de bravoure.

L’empathie et la compassion ne se commandent pas, me direz-vous !

Madame la maire, inscrire le nom de Marin, comme citoyen d’honneur de la ville de Vénissieux, est un acte symbolique pour que personne n’oublie, son histoire et surtout cette violence, à laquelle nous sommes toutes et tous confrontés au quotidien.

Il faut que cela cesse, il ne faut plus que nos enfants s’entretuent pour un regard de travers ou à cause de ce fléau qui est la drogue. Cette drogue qui pourrit la vie de nos habitants et qui enlève la vie à leurs proches.

Madame le Maire, j’ai lu dans la presse vous avez interpellé le préfet suite au meurtre aux Minguettes, il faut faire davantage. Il faut manifester notre mécontentement devant la préfecture et je serai au premier rang pour vous accompagner parce j’aime notre ville, parce que j’aime notre jeunesse et parce que j’ai confiance en l’avenir.

Nous nous tenons à votre disposition pour une mobilisation massive afin de dénoncer l’abandon de nos quartiers par l’État

Rapport 16, Droit de voirie

Madame le maire, Mesdames et Messieurs,

Début juin, nous vous avons écrit pour vous demander d’exonérer les commerçants des taxes sur les enseignes et sur les terrasses.

Notre courrier est resté sans réponse, comme bien d’autres, mais peut être que cette délibération est une réponse à notre courrier

Vous proposez d’exonérer les entreprises et les commerces sur la période du 1ier janvier au 30 juin 2021.

Cet effort que vous consentez n’est pas suffisant puisque, comme vous le savez, les terrasses ne sont exploitées que depuis le 9 juin 2021 et qu’avant cette date, nous étions en confinement.

Dans votre grande générosité vous accordez 6 mois de gratuités pour les commerçants, là ou d’autres villes accordent 1 an.

Madame le maire, que ce soit pour la taxe sur les enseignes ou pour la taxe sur les terrasses, c’est à vous seule que revient la décision d’ en modifier la tarification, voire même la suspension au vu de ce contexte social difficile.

Après ces 18 mois de crise sanitaire sans précédent, nos habitants, nos commerçants se retrouvent dans une situation financière délicate et ce ne sont pas les aides gouvernementales, qui certes sont les bienvenues, qui redresseront leurs commerces.

Vous avez distribué une enveloppe de 300.000€ à quelques associations, les commerçants attendent un geste de votre part et l’exonération des taxes locales durant toute la période de la pandémie serait appréciée.

Vous conviendrez, madame le Maire, que les discours sur la solidarité, l’entraide, la bienveillance doivent être accompagnés d’actes forts.

Rapport 22, Affaires culturelles

 Madame le maire, Mesdames et Messieurs,

La ville de Saint Fons met en place le dispositif City Pass 18-25 pour proposer à ses habitants un accès à des activités sportives et culturelles, c’est une excellente idée à dupliquer à Vénissieux.

C’était également, une proposition de notre programme municipal de 2014 et nous nous réjouissons que ce dispositif soit mis en place dans certaines communes qui ont le souci du bien de leur sa population.

Nous n’allons pas énumérer les vertus du sport et de la culture qui sont des vecteurs essentiels de la socialisation.

Le sport est aussi une question de santé.

La pratique régulière d’une activité physique peut contribuer à diminuer le risque des maladies cardio-vasculaires. L’activité physique est également un élément de prévention essentiel.

Pratiquer un sport permet de prévenir les lombalgies et la récurrence des symptômes. Vieillir en bonne santé et garder des fonctions immunitaires efficaces plus longtemps font également partie des avantages des exercices sportifs.

Madame le maire, il ne vous reste plus qu’à dupliquer le modèle Sainfoniard

Rapport 25, Cités éducatives

Madame le maire, Mesdames et Messieurs,

Nous ne ferons qu’une seule remarque sur ce rapport

Ce dispositif de la “ Macronie ” profite aux enfants de Vénissieux et c’est très bien

Nous notons que là ou l’Etat finance 2200 e pour les maternelles, la ville contribue à hauteur de 1300e

Nous notons également que là ou l’Etat finance 4900 e pour les écoles élémentaires, la ville contribue à hauteur de 2480e

Madame le maire, les vénissians apprécieront, toute la considération que vous avez pour nos scolaires, qui ne semblent pas être dans vos priorités

Rapport 36, Fond local d’aide aux jeunes

Madame le maire, Mesdames et Messieurs,

La démocratie permet aux citoyens qui le souhaitent de participer aux prises de décisions politiques et l’inverse de la démocratie c’est quand tous les pouvoirs sont entre les mains d‘une seule personne.

A travers cette délibération, vous excluez madame Picot de la commission d’attribution du fonds local d’aide aux jeunes, parce qu’elle a quitté votre majorité municipale depuis le 11 janvier, après avoir constaté votre manque de confiance envers vos partenaires politiques non communiste.

L’hégémonie et l’entre soi, vous définissent, par cet acte d’exclusion, vous prouvez une fois de plus votre intolérance, votre absence d’ouverture d’esprit

Même si je l’ai déjà fait, je vais vous rappeler le slogan que vous avez martelé pendant toute la campagne et vos engagements :  16, 18, 19 et 20, vous souhaitez rassembler les Vénissians, développer les outils de démocratie, renforcer la proximité avec les élus…

Encore une fois, il y a vos paroles et il y a vos actes, vous prônez l’ouverture et vous nous démontrez le contraire

A Vénissieux, les conseils municipaux se suivent et se ressemblent

 

Cartooning_for_Peace_rapport_situation_dessinateurs_20162017.

De nombreux rapports, le maire lit les interventions écrites par ses services, 34 mains se lèvent pour voter favorablement, le maire se félicite, l’équipe majoritaire est heureuse et se congratule…alors que les décisions qu’ils prennent sont dévastatrices pour l’avenir de la commune, soit ils n’en mesurent pas les conséquences, soit ils sont irresponsables.

L’autosatisfaction ce n’est pas la démocratie. La démocratie, c’est une majorité et une opposition qui débattent et surtout qui se respectent. Grace à l’opposition et à notre programme, l’équipe municipale a progressé, le périscolaire existe dorénavant, la semaine à 4 jours aussi, même si notre programme est plagié par le maire, tant mieux pour les vénissianes et les vénissians.

Il ne faudrait pas croire que le maire a écouté les vénissianes et les vénissians ; non. les élections sont passées par là, et le temps où le parti communiste gagnait haut la main est révolu.

Aujourd’hui, l’écart de voix entre l’opposition et l’équipe en place n’est que de 328 voix. Autant dire presque rien pour changer radicalement le visage de notre commune dévastée par la précarité, la pauvreté, le chômage, l’insécurité…le communisme municipal creuse les inégalités au sein d’un même territoire.

On peut regretter que certains sujets importants ne soient pas abordés, au vu de la défiance des citoyens envers les politiques, malheureusement le comportement de l’équipe hégémonique et autocrate donne raison à celles et ceux qui se détournent des urnes.

Ce n’est pas rien de détruire 197 logements et d’en construire 1000 d’ici quelques années, toujours sans services publics, ni école, ni crèche…alors que Vénissieux compte plus de 50% de logement sociaux

Ce n’est pas rien d’empêcher les élus de l’opposition d’assister aux commissions d’appels d’offre en les programmant le matin, alors que c’est de l’argent de nos impôts qui est dépensé !

Ce n’est pas rien de désigner à la commission consultative des services publics 5 associations sur plus de 350 existantes à Vénissieux, sans que les élus de l’opposition ne soient informés des choix qui ont guidé le maire.

Ce n’est pas rien d’ignorer les courriers et les questions posées au conseil municipal, comme la part salariale du journal Expression sur une subvention de 650.000 e, ou l’absence de transparence sur les subventions accordées à quelques associations dans le cadre du plan de soutien « Vénissieux, Aujourd’hui pour demain ».

Il n’y aura pas non plus la mise en place de commission communale : finance, sport, urbanisme, culture…Non la mairie fonctionne en vase clos !

La transparence ça ne sera pas pour ce mandat, alors que la candidate n’avait cessé le martelé tout au long de sa campagne.

Pourtant, les élus de l’opposition ont également été élus par le peuple et pour le peuple, l’intérêt de Vénissieux avant les intérêts partisans !   

Dans ce contexte cette assemblée, est une parodie de conseil municipal 

 

Encore une réunion de la majorité municipale !

 

Hier, nous n’avons pas participé au conseil municipal puisqu’il s’agissait d’une réunion de la majorité municipale plutôt qu’un conseil municipal.

Nous faire traiter de fasciste par le maire, sans qu’elle ne s’excuse et sans même assumer ses paroles insultantes, elle a démontré son  mépris, son manque de courage, de dignité et de responsabilité.

Agir comme dans les républiques bananières en  traînant les opposants politiques et les blogueurs – avec de l’argent public- devant les tribunaux, « la méthode bâillon » pour les faire taire, les asphyxier financièrement, c’est du mépris, un manque de courage, de dignité et de responsabilité.

Une méthode bâillon, est indigne et irresponsable de la part d’un maire et de surcroît  vice-présidente de la métropole en charge de lutte contre les discriminations.

Nous rappelons à madame le maire et à son équipe que c’est grâce à l’opposition que sa majorité municipale a progressé sur un certain nombre de sujet pour lesquels, elle était totalement absente.

C’est grâce à la mobilisation des parents d’élèves et des élus de l’opposition que nous sommes revenus à la semaine de 4 jours au lieu de 4 jours et demi

C’est grâce aux élus de l’opposition qu’il n y un pré accueil scolaire le matin dès 7h30

C’est grâce aux élus de l’opposition qu’il y a des menus diversifiés dans les cantines scolaires

C’est grâce à la mobilisation des habitants et des élus de l’opposition qu’il n’y aura pas  d’usine de concassage aux Minguettes  

Un conseil municipal c’est une majorité et une opposition qui représentent des électrices et des électeurs, quand le maire méprise les élus de l’opposition ce sont des vénissianes et des vénissians, qu’elle méprise ! 

Un conseil municipal c’est l’exercice d’une démocratie vivante, c’est un débat d’idée, dans le respect des uns et des autres, sans tentative d’humiliation, sans couper la parole, sans vexation ni joutes verbales..

Sauf à ce que les communistes démontrent le contraire, dans un futur proche, c’est plutôt l’autoritarisme du maire qui s’exerce mais aucunement la démocratie.

L’autoritarisme est insupportable et malsain pour notre démocratie.

Le groupe,

Ensemble pour Vénissieux

Le conseil municipal c’est une réunion de la majorité municipale !

 

Vénissieux est riche de ses habitants, riche par ses transports, riche par ses nombreuses commodités et ses infrastructures, riche par son tissu économique – pas loin de 4000 entreprises – mais, hélas Vénissieux est pauvre par sa politique sans ambition, ni audace.

Ce lundi 1ier février, nous avons participé au conseil municipal en espérant que madame le maire s’excuse de nous avoir traité de fasciste, lors d’une réunion organisée par les sections communistes. A notre grand regret, elle a refusé, nous avons quitté la séance du conseil municipal, après voté contre le budget.

Un budget qui n’est pas à la hauteur des enjeux , pour une ville jeune comme la nôtre  malheureusement gangrenée par la pauvreté et la précarité.

Une ville ou le taux de pauvreté s’élève à 30%, le double de Lyon, ou le revenu moyen est à 1100e par mois, ou, il y a plus 40% de chômage sur le plateau des Minguettes…..

Avant de quitter la salle du conseil, nous avons demandé à nouveau des excuses à madame le maire. « Dans vos rêves, a t elle rétorquée » 

Un comportement inacceptable et indigne du maire et vice présidente de la métropole, des propos inadmissibles, une image médiocre de la politique.

Nous représentons des électeurs, qui nous ont fait confiance, le respect doit être la règle, nous n’acceptons pas les insultes proférées par le maire , avec l’ensemble des élus de l opposition, nous avons quitté la salle du le conseil.

Finalement, ce qui devait être un conseil municipal , s’est transformé, en une réunion de la majorité municipale, qui a voté l’ensemble des 17 rapports, sans la présence d’aucun élu de l’opposition.

A Vénissieux, L’entre-soi, même lors des conseils municipaux, c’est affligeant !

Notre démocratie est vraiment malade ! 

Retrouvez notre intervention lors du conseil municipal du lundi 1ier février 2021

Rapport 1 budget principal et annexe

Madame le maire,

Encore un rapport rempli de tableau, de chiffres, de données incompréhensibles pour celles et ceux qui ne sont pas comme vous, des politiciens professionnels, donc, nous allons essayer de décrypter le langage technocratique que vous pointez à la métropole, mais qui vous arrange bien, à Vénissieux.

En clair, un budget de 114.719.595 e dont 9.895.000 e pour les investissements.

Les dotations de l’Etat ne baissent pas, celles de la métropole augmentent.

Grâce à votre politique, vous maintenez Vénissieux dans la pauvreté et  notre commune reste éligible à la dotation “politique la ville”, ce qui vous permet de financer des projets avec les dotations de l’Etat, qu’ensuite, vous vous les appropriez  ,comme étant les vôtres.

En page 5, vous écrivez que les autres dotations augmentent de 14.8% grâce à des dispositifs mis en place par l’Etat, comme les cités éducatives. Finalement, le gouvernement n’est pas si horrible que vous  le décrivez.

Les dépenses de la masse salariale augmentent, pour rembourser les salaires de la cuisine centrale, qui par ailleurs, celle-ci augmente, les tarifs des repas qu’elle vend à la ville.

Les subventions aux régies augmentent comme celle de votre journal personnel “Expression”. C’est 40.000e de plus, que vous justifiez, en prétextant que votre journal aurait perdu des recettes “des produits publicitaires”.

40.000e c’est la somme qu’il faudrait pour distribuer des masques gratuitement à nos collégiens et à nos lycéens, jusqu’à la fin de l’année scolaire, puisque le gouvernement s’apprête à interdire les masques en tissu.

Mais vos choix sont tournés vers la propagande !

Toujours sur les subventions, nous le verrons au rapport 3, ou vous mentionner clairement la part salariale de la subvention que vous accordez à votre régie “La Machinerie” mais rien sur la part salariale de votre journal Expression

Madame la maire, vous avez longtemps exprimé votre volonté de rénover la citoyenneté locale, celle-ci commence par la transparence, alors je vous pose la question , à combien s’élève la part salariale de votre journal personnel Expression, sur la subvention de 650.000e ?

Puis vous accordez une petite rallonge à votre chantier de la cuisine centrale suite au retard des travaux, alors que vous en êtes le maître d’ouvrage.

Est ce que vous vous êtes prévu une pénalité de retard ?

Vous proposez presque 10 millions d’investissement dont 5.5 millions pour l’entretien du patrimoine, à ce propos, nous attendons toujours que vous nous présentiez un calendrier des travaux que vous pensez faire et surtout par quoi allez vous commencer?

  • Les toitures des écoles qui sont des passoires pour certaines ?
  • Rétablir le chauffage dans les classes ?
  • Lutter contre les îlots de chaleur dans les cours d’écoles ?
  • Ou la réfection des écoles qui sont cinquantenaires ou bien les gymnases?

Oui parce qu’ avec à peine 2 millions pour la la maintenance du patrimoine autant dire que pas grand chose ne sera fait

Dans cette enveloppe vous proposez que 1.8 millions soient dédiés à l’embellissement de la ville et à la sécurité. Espérons que cette dépense servira à recruter davantage de policiers municipaux  et à financer des caméras de vidéo surveillance, plutôt qu’à courir  après le label “4 fleurs” qui vous tient tant à cœur.

D’ailleurs, comme vous le savez, puisque vous faites partie de l’exécutif métropolitain, la métropole va recruter des éducateurs de rue, il y en aura combien qui seront affectés à Vénissieux ?

Puis, vous proposez 5.6 millions pour le remboursement du capital de la dette, alors que lundi dernier, au conseil de la métropole avec vos  amis écologistes vous avez voté l’ endettement de la métropole pour 10 ans, pour financer « une relance ambitieuse, écologique et solidaire », selon son président Bruno BERNARD, que  je cite :

« Aujourd’hui nous avons une capacité d’endettement à 6 ans et nous assumons de la porter à 8, 9 ou 10 ans, pour la transition écologique et pour des investissements d’avenir ».

Sans sourciller, vous avez voté…

Madame le maire, sans aller jusqu’à 10 ans d’endettement,  pourquoi ne prenez vous pas exemple sur le président de la métropole, alors que Vénissieux a des capacités d’emprunts ?

Il y a toujours un écart entre votre position à la métropole et vos choix pour Vénissieux, mais ça ne sera pas la première fois que vous nous démontrez votre capacité à faire ce grand écart.

Il faut avouer que vous avez dans vos rangs, un excellent professeur de taekwondo, vous êtes certainement bien entraînée.

En résumé, Vénissieux n’ est pas endettée, mais vous ne voulez pas emprunter alors que les taux sont bas.

Face à cette crise sanitaire, cette crise économique et sociale ou la qualité de vie des plus faibles se dégrade de jour en jour, la mairie est attendue.

Malgré ce contexte difficile, vous continuez sur ce schéma qui conduit notre commune dans le mur, ou la qualité de vie est médiocre et fait de Vénissieux une cité dortoire.

Madame le maire, ce n’ est pas parce que vous saupoudrer quelques milliers d’euros aux associations – dans une totale opacité –  à travers votre nouvel outil électoraliste, le fond de dotation “ Vénissieux, Aujourd’hui pour Demain”, que cela fait de vous une excellente gestionnaire.

Vous ne voulez pas  investir pour l’ avenir de notre commune, vous préférez rembourser l’emprunt alors que nos écoles et nos gymnases dépérissent.

Vous vous targuez d’un budget “de résistance”, alors que vous comptez sur le taux de pauvreté pour que vous puissiez profiter des dotations de l’Etat à travers ses nombreux dispositifs.

Vénissieux pourrait être une ville fraternelle, transparente, compréhensible, inclusive, valorisante, engagée et solidaire surtout dans ce contexte de crise.

En somme , une collectivité citoyenne qui emprunte, pour offrir à ses habitants une ville où il fait bon vivre.

Mais pour décrocher ce label de citoyenneté, Vous n’en n’avez ni l’ audace, ni l’ambition, ni le courage !

Par contre, vous avez du courage pour traiter les élus de l’opposition de fasciste !

Que dire lorsqu’ un édile traîne ses habitants et les élus  de l’opposition devant les tribunaux pour les faire taire ?

Que dire  lorsque vous faites publier un journal personnel, qui nous coûte plus de 600.000e par an, à 32.500 exemplaires deux fois par mois et distribué dans toutes les boîtes aux lettres de Vénissieux, ou  les élus de l’opposition n’ont pas le droit de s’exprimer ?

Que penser lorsque vous ne répondez  ni aux questions posées pendant les conseils municipaux, ni à nos courriers ?

Que dire lorsque vous coupez le micro quand les propos vous déplaisent ?

Que penser, lorsque en plein hiver, vous laissez dans la détresse, nos habitants, sans chauffage ni eau chaude dans leurs logements, alors qu’ ils payent un loyer au bailleur et que vous tentez de vous  dédouaner de votre responsabilité dans la gestion calamiteuse du réseau de chaleur !

Enfin,

Le fascisme, c’est le déni de la démocratie, c’est un système politique autoritaire qui associe populisme, nationalisme et totalitarisme, au nom d’un idéal collectif suprême. Il est fondé sur la dictature d’un parti unique, l’exaltation nationaliste et le corporatisme. Une attitude autoritaire, arbitraire, violente et dictatoriale imposée par quelqu’un à un groupe quelconque, à son entourage.

Est ce que vous pensez que votre politique est un idéal suprême ?

Madame le maire, madame la vice présidente de la métropole de Lyon,  

Vos propos sont injurieux envers les élus de l’ opposition, mais surtout envers celles et ceux qui ont payé de leur vie, en combattant Mussolini, puis Hitler, qui eux, avaient des pratiques fascistes.

Votre comportement autoritaire et méprisant à l’égard des élus de l’ opposition et des habitants est inacceptable et malgré tout, personne ici ne vous a traité de fascite.

Nous attendons des excuses de votre part et un meilleur comportement du maire de la 3em ville de la métropole et de la vice présidente déléguée, entre autre,  à la lutte contre les discriminations

Parce que nous ne partageons aucun de vos choix, que nous voterons contre votre budget.