Conseil du 31/01 – vote des taux

2Taux et taxe locatives – Pascal Dureau

 

Madame le Maire, mesdames et messieurs les élus,mesdames, messieurs

Vous proposez dans ce rapport n°2 de maintenir les taux de fiscalité directe au niveau de ceux votés en 2016.

Pour mémoire, les taux du foncier bâti et non bâti et les taxes d’habitation ont été augmenté de 5% l’an dernier.

En fait la lecture du budget cette année confirme que depuis 2011 les recettes croissent sans discontinuer passant de 91 millions d’euros à près de 100 millions cette année.

Où trouvez vous les arguments pour avoir augmenté les impôts locaux? Est ce dans la croissance incontrôlée des frais de fonctionnement qui passent de 81 millions en 2011 à plus de 90 millions en 2017?

Où faut il chercher la réponse dans la croissance des frais de communication qui avec plus de 250 000 euros en 2017 en grande partie  dans une communication personnelle pour dénoncer une austérité dont on voit à l’évidence qu’il s’agit d’une contre vérité?

Comment justifier dans ce cadre de la fuite en avant budgétaire, la sanction appliquée aux associations avec la double peine 5% l’année dernière et 3% cette année?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>