Tous les articles par ensemblevenissieux

Conseil du 17/12/18 : ouverture dominicale

Pascal Dureau, 

Madame le Maire , mesdames et messieurs les élus, mesdames et messieurs.

Chaque année vous nous proposez de restreindre le droit d’ouverture dominicale conféré par la Loi.

Chaque année les communes voisines appliquent la Loi.

Chaque année les Vénissians vont faire leur courses de fin d’année en dehors de notre commune de ce fait.

Chaque année les commerces Vénissians sont mis en concurrence avec un handicap.

Chaque année ce sont les Vénissians qui finalement sont moins bien servis que les habitants des autres communes.

Madame le Maire, mesdames, messieurs les élus nous souhaitons que la Loi s’applique sans entrave à Vénissieux et que les commerces puissent ouvrir 12 dimanches comme dans les autres communes.

Alors bien sûr nous voterons pour les quelques dérogations que vous accordez aux vénissians  dont on se demande comment vous pouvez les justifier, et nous vous demandons encore une foi d’appliquer la Loi, toute la loi.

 

Conseil du 17/12/18 : élection des membres de la commission CDSP

Pascal Dureau

Madame le Maire, Mesdames et Messieurs les élus, Mesdames et messieurs,

Lors du dernier conseil vous nous avez demandé notre avis concernant la création d’une commission de délégation de service publique pour les affichages publicitaires dont vous entendez renouveler le contrat avec la Ville.

Sur le principe nous sommes sur la même ligne que votre composante écologiste et souhaitons limiter la pollution visuelle sur notre ville et donc défavorable à ce renouvellement et son extension.

Néanmoins les élus de votre majorité n’ayant pas eu la latitude d’exprimer l’intégralité de leur position du fait de leur appartenance majoritaire, nous avons constitué une liste afin de représenter dans cette commission les élus opposés à cette pollution de l’espace citoyen.

Nous ne manquerons pas de défendre ces positions et Anne Cécile GROLEAS actuellement en convalescence représentera ces valeurs.

Bien entendu nous voterons contre le rapport 10.

Conseil du 17/12/18 : Débat d’orientation budgétaire

Lotfi Ben Khelifa

Madame le maire,

La propagande, plus que la pédagogie, c’est l’art de la répétition.

Et en matière de répétition, vous battez tous les records

Grâce à vos très nombreux outils de communication, vous pouvez répéter indéfiniment la même histoire.

Vous l’écrivez dans le journal municipal vénissieux singulier pluriel, vous le faite écrire dans l’autre journal municipal, Expressions. Vous le diffusez sur le site de la mairie, vous le répétez à longueur de conférence de presse, vous le twittez, vous le placardez sur tous les bâtiments publics…Votre propagande coûte au contribuable venissians un pognon de dingue …

Si les choses vont si mal, c’est de la faute de l’Etat

C’est l’Etat qui nous vole, c’est l’Etat qui nous spolie.

Les dotations, nos dotations seraient en constante baisse et vous ne pourriez rien faire contre ce vol –  si ce n’est d’augmenter les impôts, d’augmenter les tarifs de sociaux ou de réduire les subventions aux associations, comme vous l’avez fait en 2016.

Et le pire, c’est que cette propagande finit par marcher.

Moi même, je commençais à croire que le méchant Etat ne nous donnait plus d’argent !

Imaginez ma surprise quand j’ai lu le rapport d’orientation budgétaire.

Je vous cite

“les concours financiers de l’état sont stables

la DGF est maintenue

La dotation de solidarité urbaine est en augmentation de 90 M€

les allocations compensatrices atteignent près de 2,3 M€

le fonds de péréquation est maintenu au niveau de 2016

les attribution de compensations, la dotation de solidarité communautaire, la taxe d’aménagement et le fonds de compensation de la taxe professionnelles seront maintenus”

C’est vous qui l’écrivez!

Pareil pour la baisse de la taxe d’habitation

Vous avez crié sur tous les toits que c’était un scandale, qu’on assassinait les communes, qu’on les privait d’une ressources capitale, etc…

là encore, je vous lis, page 7

“Sur le plan des produits, la baisse de la taxe d’habitations ne devrait pas avoir d’impact pour la ville, l’état assumant le dégrèvement à l’euro près”

Mais ça ne colle pas du tout avec toute votre propagande !

C’est même tout l’inverse.

On nous aurait menti à l’insu de notre plein gré  ?

Nous attendons de votre part des explication aussi compréhensibles, synthétiques et courtes que la présentation de ce dob par votre adjoint

Ah, et pour être un peu plus sérieux. La situation est juste catastrophique.

Avec près de 70% du budget consacré à la masse salariale, vous ne pouvez plus du tout investir.

La démographie de notre ville appelle des équipements que vous ne pourrez pas financer.

Et ce n’est pas les maigres mesures que vous proposez qui régleront ce problème.

Conseil du 17/12/18  : rapport sur l’égalité femme / homme

Lotfi Ben Khelifa

Madame le maire,

La loi 2014-873 du 4 août 2014 pour l’égalité entre femme et les hommes vous oblige à présenter chaque année un rapport sur la situation en matière d’égalité entre les femmes et les hommes.

C’est la loi qui vous oblige à produire ce rapport pour mesurer les écarts d’égalité.

On vous a connu plus pro-active…

Dans une ville comme vénissieux, troisième ville du département, on aurait pu imaginer que vous preniez l’initiative de mettre en place une instance paritaire, composée d’élus municipaux, de l’administration et des élus du personnel pour la promotion de la diversité et pour lutter contre les discriminations sexistes et raciales, comme à la métropole depuis 2008.

Cette instance aurait permis de rendre cet exercice un peu plus participatif et de susciter de nouvelles pistes pour la promotion de l’égalité femme / homme

Car ce que nous constatons à Vénissieux est largement partagé par de très nombreuses collectivité.

Nous retrouvons les stéréotypes classiques entre filière : La filière administrative est composée de 85% de femme et la filière technique de 58% d’homme. Il reste encore beaucoup travail ! Pas seulement pour favoriser l’accès des femmes à la filière technique, mais aussi pour inciter les hommes à intégrer la filière administrative. Et pas seulement comme chef de service !

Car si on retrouve beaucoup de femme en catégorie A et B en filière administrative, elles sont  rarement cheffes de service.

Vous affichez une volonté de réduire l’écart de rémunération entre une femme ingénieur, filière technique et une femme attachée territoriale.

C’est tout à fait louable. Mais il faut aller plus loin.

Vous disposez d’un outil puissant  : le régime indemnitaire de fonction, c’est à dire les primes.

c’est un des moyens efficace pour lutter contre ce décalage et pour résorber l’écart de rémunération.

Mais en matière de lutte contre l’inégalité homme / femme, je pense aussi qu’il faut savoir jouer du symbole.

Nous avons des métier qui sont quasi exclusivement occupé par des hommes ou par des femmes. Nous avons 10 jardiniers ou policier pour à peine une jardinière ou une policière. C’est pire dans le domaine médico social. Nombre de puericulteur ? Zéro Nombre d’assistant maternel ? zéro.  

pas facile de parler d’égalité homme femme quand il n’y a qu’un genre représenté dans un service !

Si nous voulons vraiment lutter contre les stéréotype et favoriser l’égalité femme / homme, nous devrions prendre des initiatives pour que dans chacun de nos services il y ait une tendance à la mixité.

Je souhaiterai donc savoir si cette problématique a été identifié et si vous avez envisagé des pistes pour y répondre.