Conseil du 27/04 – Vote du budget

Intervention de Lotfi benkhelifa

photos_-_Google Drive

Madame le maire, Monsieur l’adjoint aux Finances

Lors du vote du budget de l’an dernier, avant l’annulation des élections et lors du DOB du 13 avril dernier, nous avons fait part de nos remarques pour assainir les dépenses de la ville mais surtout pour répondre aux observations de la chambre régionale des comptes.

Nous vous avons posé des questions et nous avons espéré des réponses, pour que nous puissions, pourquoi pas? accompagner vos choix, malgré nos divergences politiques. Tout ceci dans un esprit d’opposition constructive, mais surtout pour et dans l’intérêt de Vénissieux et des vénissians. Quelques remarques sur les observations de la CRC qui pointe notamment, une masse salariales qui représente au moins 61% du budget,et qui obère l’investissement.

Nous pouvons noter que ces 10 dernières années, le budget municipal à dérapé sans amélioration de la qualité de service. Pour asseoir cette affirmation, quelque chiffre comparatif entre Vénissieux et d’autres communes de la Métropole.  A Vénissieux l’augmentation des charges de fonctionnement est de 12%, c’est 33 % de plus que dans les communes de la métropole. A Vénissieux, l’augmentation des charges de personnel est de 18%, c’est 54 % de plus que dans les communes de la métropole. A Vénissieux l’augmentation de la dette est de 18 %, c’est 43 % de plus que dans les communes de la métropole.

Vous proposez un budget de fonctionnement de 96 millions d’euros et 16 millions d’investissement. Vous augmentez le budget de fonctionnement de 1.2% c’est a dire plus de 2.5 millions d’euros. Par contre vous baissez l’investissement de 13% alors que vous voulez construire une cuisine centrale à 9 millions d’euros, c’est plus de la moitié de la somme du budget en investissement pour 2015. Pour justifier le budget fonctionnement vous allez nous dire qu’a Vénissieux, la population est pauvre et que les services de la ville sont sollicités de plus en plus par les vénissians mais aussi par les associations il y a certainement une part de vérité, mais en comparant les sommes allouées à certaines régies ou à certaines associations, nous nous posons des questions.

Prenons l’exemple du CCAS ou vous baissez le budget de 120.000 euros et pourtant, le besoin est bien réel. Un autre exemple: vous augmentez la subvention de l’association Bizarre qui passe de 75.000e en 2014 à 87.000e, c’est 11.000e de plus sans compter les locaux et les salaires. Ce n’est pas parce qu’on est pauvre, qu’on a pas le droit à la culture, me répondrez vous, et nous sommes d’accord avec vous. Mais quelle est la plus value de cette association pour la population locale ? Pourriez nous lors d’un prochain conseil nous présenter le bilan d’activité de cette association? Encore un autre exemple: Vous vous êtes élevés contre la mise en place des nouveaux rythmes scolaires, Est ce pour cette raison que vous avez baissé de 6 000 euros, la subvention de la caisse des écoles?

En 2014, nous vous avions posé une question sur le compte 6228, qui correspond à aux “Rémunérations d’intermédiaires et honoraires” et autres prestations intellectuelles. Cette ligne était crédité à l’époque de 1.5 m€. Elle passe cette année 3,2 M€. 3,2 M€ pour des prestations intellectuelles ! Les services de la mairie, et peut être même les élus, vont être de plus en plus intelligent à ce prix !

Une satisfaction tout de même, pour tenter de démontrer que vos arbitrages ne sont pas partisans, vous baissez la subvention de votre bulletin municipal “Expression” de 30.000€. Nous espérons que cette baisse n’impactera pas l’objectivité légendaire de cette publication ! Mais au delà de ces remarques ponctuelles, nous souhaitons a nouveau insister sur l’équilibre général du budget. Entre 2009 et 2017, l’épargne brute sera divisée par 3 ! Cela ne peut pas s’expliquer par des baisses de dotation ou de fiscalité puisqu’elles augmentent sur la période de 7%. Vénissieux disposait en 2009 de 12 millions d’euros d’épargne brute, elle n’en disposera plus que de 4 millions en 2017. Sur la même période les dépenses de fonctionnement augmentent de 17%. Vos dépenses progressent donc beaucoup plus vite que vous recettes et cela va gravement limiter les capacités d’investissement de notre commune.

En 2017, l’épargne brute sera au plus bas. Vos dépenses de fonctionnement dépasseront bientôt le volume de vos recettes.

Cette situation appelle une réponse à la hauteur des enjeux.

Pouvez vous expliquer au conseil les décisions stratégiques que vous serez amenée à prendre.

Une réflexion au sujet de « Conseil du 27/04 – Vote du budget »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>