Conseil du 27/04 – vote des taux

Intervention de Lotfi Ben Khelifa

photos_-_Google Drive

Madame le maire,

Vénissieux subit une double injustice :
La première, c’est la base fiscale, les valeurs locatives des maisons et appartements.
Les valeurs locatives ont été définies dans les années 1970. Depuis, rien n’a été fait pour les corriger et aucun gouvernement n’a pu entreprendre la grande réforme qui s’impose.
Le résultat est terrible : il y a encore des appartements aux Minguettes qui sont considérés comme plus “luxueux” que des appartements du centre ville de Lyon !
A surface égale, les occupants des minguettes sont donc plus imposés que ceux de la place Bellecour !
Bien sûr, la réforme des valeurs locatives ne dépend pas du maire. Mais un maire pourrait quand même agir pour rétablir l’égalité devant l’impôt.
Un maire pourrait baisser les impôts là ou les valeurs locatives sont élevées.
Et bien ce n’est pas ce qui se passe à Vénissieux.
Et c’est la seconde injustice : Vénissieux est la commune dont la population est la plus pauvre de l’agglomération
Mais c’est aussi celle ou les impôts locaux sont les plus élevés. Ce n’est pas normal.
Pire, les impôts locaux ont augmenté à 3 reprises ces dernières années : 2008, 2010 et 2011. Les élus socialistes étaient opposés à ces hausses, mais nous n’avons pas été écoutés par la majorité.
Aujourd’hui, nous vous le disons avec solennité. Il faut baisser les impôts à Vénissieux
Notre liste avait proposé de baisser de 1% chaque année les impôts locaux. c’est tout à possible, cela représente une baisse de recette d’environ 800 000 euros.
Comme nous souhaitons être une opposition constructive, nous nous permettons de vous souffler des idées pour trouver ces 800 000 euros

Vous pourriez faire des économies sur le budget propagande et de communication

Vous pourriez faire des économies sur vos dépenses de prestation intellectuelle

Vous pourriez faire des économies en quittant le SITIV, ce coûteux syndicat intercommunal d’informatique dont les services se plaignent.

Vous pourriez faire des économies en vendant du patrimoine peu utilisé mais très coûteux…

Voici quelques pistes.

Nous savons, Madame le Maire, que vous serez attentive à ces propositions et que votre prochain budget pourra s’en ‘inspirer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>